Le maître d'école - Martin Bolden
Martin Bolden

Bonjour à vous, je suis Marty. Je travaille dans le monde de la finance depuis une dizaine d'années. Je dois vous avouer que c'est un travail extrêmement stressant. Au bureau, on organise régulièrement des 5 à 7, mais on se lasse vite de toujours avoir les mêmes conversations. C'est pourquoi j'ai eu envie de venir vous raconter mes petites histoires ici. Mais n'ayez craintes, les problèmes resteront au bureau. Ici ça ne sera que les bons côtés de mes journées !

Le maître d'école

Le maître d'école - Martin Bolden

J’aimerais partager avec vous la conversation que j’ai pu entendre entre mon fils Pierre, et mon petit-fils Jules, parce qu’elle me semble juste.

Jules avait besoin de voir un médecin, et le rendez-vous ne pouvait être pris en dehors des créneaux horaires des cours. Pierre a donc écrit un justificatif d’absence pour le maître d’école de Jules. Il prit le temps de rédiger correctement son courrier, en portant attention aux termes utilisés, parce qu’il souhaitait montrer le respect qu’il avait pour le maître d’école de son fils. Jules demanda à voir ce que son père avait inscrit sur le papier, il voulait connaître les explications qu’il avait données. Et quand Jules le lut, il demanda à son père pourquoi il avait écrit avec tant de correction et de politesse à son maître. Il ajouta : « Ce n’est pas le Premier Ministre » .

Son père lui répondit ceci :

« Justement, mon fils, un maître d’école est l’une des rares personnes en ce monde, à qui tu dois, comme moi, le plus grand respect. Parce que, de lui en partie dépend le fait que dans un futur proche, les élèves qui seront passés par sa classe, seront des personnes éduquées et intelligentes. C’est lui qui, chaque jour, a la patience de donner des explications, d’écouter et de corriger ce que ses élèves ont à dire.

De lui dépendent aussi les Chefs de Gouvernements, et tant d’autres professions encore. Par ses classes, seront passées toutes les personnes que nous serons amenés à rencontrer dans notre vie.

Les maîtres d’école ont beaucoup d’importance, tu sais. À eux seuls, ils peuvent donner au plus précieux bien de chaque parent, autrement leur enfant, le goût de l’effort, inculquer des valeurs primordiales et donner accès au savoir.

Chaque jour, je confie à ce maître qui est le tien, ce que j’ai de plus précieux au monde, c’est-à-dire, toi, Jules, pendant une grande partie de la journée, il participe à ton éducation et je lui fais confiance. Or jamais je ne permettrais ça à un Premier Ministre, pour qui, il serait probablement plus important de savoir si sa femme a bien reçu son injection de Botox, que de savoir si tu t’es conduit correctement.

C’est pourquoi je lui démontre mon respect et ma gratitude.

Si ce justificatif avait été pour un Premier Ministre ou autre Chef de Gouvernement, je n’aurais peut-être même pas écrit, parce qu’aucun d’entre eux ne s’intéresserait à ton éducation. »

Jules regarda son père en souriant et lui dit : « Tu as raison papa » .