Un malentendu qui a failli coûter la vie de mon enfant. - Martin Bolden
Martin Bolden

Bonjour à vous, je suis Marty. Je travaille dans le monde de la finance depuis une dizaine d'années. Je dois vous avouer que c'est un travail extrêmement stressant. Au bureau, on organise régulièrement des 5 à 7, mais on se lasse vite de toujours avoir les mêmes conversations. C'est pourquoi j'ai eu envie de venir vous raconter mes petites histoires ici. Mais n'ayez craintes, les problèmes resteront au bureau. Ici ça ne sera que les bons côtés de mes journées !

Un malentendu qui a failli coûter la vie de mon enfant.

Un malentendu qui a failli coûter la vie de mon enfant. - Martin Bolden

Ma femme est enceinte de 7 mois à ma grande fierté. Je suis impatient d’être papa. Ce sera un beau petit garçon. Chaque fois que ma femme va chez son gynécologue, je l’accompagne toujours afin de lui témoigner mon amour et mon soutien, car je sais bien que c’est dur de porter cet enfant qui ne cesse de donner des coups de pied, à chaque fois qu’il a faim, chaque fois qu’il veut se balader ou quand il veut tout simplement qu’on lui raconte une histoire. En tout cas, je ne regrette pas d’avoir suivi ma femme à tous ses rendez-vous, car je ne sais pas comment cela s’est produit, mais les dossiers de ma femme se sont mélangés avec ceux d’une autre patiente. Ils ont failli donner le traitement destiné à cette dame pour ma femme, et ils l’auraient sûrement fait si l’infirmière ne m’avait pas fait la conversation à propos de la medecine esthetique qu’a effectué mon épouse. Je lui ai dit qu’elle n’avait jamais eu recours à la chirurgie. C’est là qu’ils ont vérifié les contenus des dossiers et qu’ils ont trouvé qu’il s’agissait de la prescription d’une autre patiente. Je remercie le ciel de cette discussion avec l’infirmière, car il parait que ce médicament qu’ils étaient sur le point de donner à ma femme était très mauvais pour le bébé. Grâce au ciel, tout va pour le mieux. J’ai hâte de serrer ce petit être dans mes bras. Tous les matins, nous allons nous promener un peu, faire de la marche matinale car il semblerait que ce soit bon pour la mère et pour le bébé. Je me réveille de très bonne heure et je lui prépare un petit-déjeuner vite fait. En rentrant, je lui fais couler un bon bain chaud, car elle aime bien ça après la marche avant d’aller travailler. Il n’y a rien de tel qu’un bain chaud pour récupérer un peu de dynamisme. Elle travaille avec acharnement, elle aime trop son boulot, et même parfois, j’ai l’impression qu’elle en fait un peu trop. Ma femme est une architecte. Il lui arrive encore de partir en voyage pour son boulot et il arrive qu’elle y reste pour un long moment. Je voudrais bien l’avoir rien que pour moi tout un week-end sans être dérangé. D’ailleurs, il serait tant qu’elle pense à prendre un peu de congés.