Un souci en moins - Martin Bolden
Martin Bolden

Bonjour à vous, je suis Marty. Je travaille dans le monde de la finance depuis une dizaine d'années. Je dois vous avouer que c'est un travail extrêmement stressant. Au bureau, on organise régulièrement des 5 à 7, mais on se lasse vite de toujours avoir les mêmes conversations. C'est pourquoi j'ai eu envie de venir vous raconter mes petites histoires ici. Mais n'ayez craintes, les problèmes resteront au bureau. Ici ça ne sera que les bons côtés de mes journées !

Un souci en moins

Un souci en moins - Martin Bolden

J'habite dans un petit appartement dans un vieil immeuble qui date sûrement d'avant la naissance de ma grand-mère. Je dis ça, car tout tombe en ruine dans cet immeuble. L'ascenseur ne marche pas, le chauffage ne marche pas et parfois même l'électricité fait des siennes. Si je vis ici, c'est uniquement parce que je viens de déménager, et que je n'ai rien trouvé de mieux dans l'immédiat qui puisse convenir à mon budget. Avant, je vivais non loin d'ici avec un colocataire. C'était un étudiant qui avait toute sa famille à l'étranger et qui ne pouvait pas se payer le logement à lui seul. C'est d'ailleurs lui qui m'a contacté pour m'offrir de partager l'appartement. On s'entendait très bien. Il n'avait pas beaucoup d'amis non plus alors on passait pas mal de temps ensemble. Jamais je ne serais parti si je n'y étais pas obligé. Il vient de finir ses études et il est reparti chez lui le mois dernier. Du coup, je n'avais plus les moyens de rester dans notre maison. J'ai essayé de trouver un colocataire au tout début. Ceux qui répondaient à l'annonce n'avaient pas le profil que je cherchais alors j'ai dû arrêté. J'ai donc cherché un appartement moins cher et comme je n'avais plus beaucoup de temps, je n'ai pu trouver que celui-ci. Je vis donc au 5e étage et je dois gravir les marches pour monter et descendre de chez moi. Je peux dire qu'au moins, je fais du sport. Apparemment, il y avait plus de problèmes que je ne l'ai su au départ. Il semblerait que dans plusieurs des chambres, il y avait des fuites d'eau et que dans certaines, le débouchage drain des eaux usées et des fausses ne marchaient plus correctement. Pire encore, dans certains appartements, on devait collecter de l'eau dans une bassine de beau matin, car l'eau n'arrivait plus jusqu'à eux après 8 heures. On nous a alors informés que dans peu de temps, l'immeuble va se faire démolir. Tous les habitants étaient attristés par la nouvelle, car certains avaient toujours vécu là et d'autres étaient dans le même cas que moi. Je désespérais presque, car je n'ai pas encore pu trouver une maison pas chère. Puis, les gens qui vivaient à coté sont partis vivre ailleurs, car ils ne voulaient pas rester là pendant la démolition. Cela ferait trop de bruit. Les propriétaires étaient bien obligés de baisser un peu le prix du loyer. Finalement, je me dis que vivre dans cet immeuble pourri était une très bonne affaire.